Environnement et grossesse

Les femmes enceintes représentent une population sensible et fragile face à la pollution environnementale. En effet, les scientifiques et l’état actuel des recherches s’accordent à dire que la santé de l’enfant à naître se joue beaucoup pendant la grossesse et durant les 1 000 premiers jours de vie.

Les polluants environnementaux peuvent agir directement sur le développement du fœtus et parfois générer des implications sur les générations futures.

Plus concrètement, la future maman est exposée à des centaines de substances chimiques lors de sa grossesse (fumée de tabac, monoxyde de carbone, pesticides, éthers de glycols, bisphénols, phtalates, aldéhydes…) mais aussi biologiques (moisissures, pollens, acariens, phanères d’animaux).[i]

Diminuer l’exposition des femmes enceintes et des nourrissons aux polluants environnementaux, en priorité, ceux présents dans :

  • L’air intérieur
  • L’alimentation
  • Les cosmétiques

Labels :



Savoir décrypter les labels et pictogrammes :

http://www.projetfees.fr/wp-content/uploads/2018/08/Picto_APPA.pdf

Il ne sera surement pas possible de tout appliquer, ne vous culpabilisez pas et faites au mieux !

 

[i] https://www.pediatre-online.fr/grossesse/femmes-enceintes-environnement-sante/#:~:text=Les femmes enceintes représentent une,000 premiers jours de vie

 

L'AIR INTERIEUR
L'ALIMENTATION
LES COSMETIQUES
LIENS

HABITAT :

Aérer 2 à 3 fois/jour pendant 5 à 10 minutes son logement, pour réduire la concentration de polluants et virus, et réduire l’humidité, en ouvrant en grand les fenêtres (par balayage). Il faut cependant tenir compte des niveaux de pollutions extérieurs, par exemple éviter l’aération aux abord d’axe routier si celui-ci est embouteillé à certaines heures de la journée, et privilégier l’aération tôt le matin et tard le soir pour éviter les pics de pollens si l’on est allergique…
Ventilez pour renouveler l’air en complément d’une bonne aération et assurer même en son absence une bonne circulation de l’air.
Vérifier le bon fonctionnement des systèmes de ventilation et nettoyer régulièrement les dispositifs d’entrée et de sortie d’air (réglettes des fenêtres, grilles d’extractions) à l’eau savonneuse additionnée de vinaigre. Ne pas les boucher.
Vérifier annuellement le système de chauffage en faisant appel à un professionnel qualifié (cheminées, chauffe-eau, chauffage d’appoint…)
Supprimer les sources de polluants aériens
• Fumée de tabac (ne pas fumer dans la maison et surtout pas à la fenêtre…)
• Les biocides et les pesticides pour insectes (prises insecticides), pour plantes vertes et animaux (par exemple les colliers antipuces).
• Les produits odorants (bougies, encens, papier d’Arménie, parfum d’ambiance, huiles essentielles.)

CHAMBRE DU BEBE :

Ne pas faire les travaux de rénovation et d’aménagement au dernier moment (privilégier un temps de pause et aération d’au moins 3 semaines.)
Pendant la grossesse et l’allaitement, ne participez pas aux travaux de rénovation et décoration (peinture, papier peint…) pour éviter tous les produits nocifs pour vous et le futur bébé (solvants, peintures chargés en COV etc. voir les pictogrammes de danger).
Privilégier l’ameublement, les revêtements et peintures les moins polluants (Etiquette A+ )

Déballer les meubles à l’avance (à minima 1 semaine à 3 semaines) pour les aérer.

http://www.projetfees.fr/wp-content/uploads/2018/08/kakemono_QAI.pdf

Traquez toutes traces de moisissures dans la chambre du bébé, la salle de bain et dans votre logement

PRODUITS D’ENTRETIEN :

Ne pas utiliser de produits dangereux et inflammables (voir pictogrammes)




Ne pas mélanger plusieurs produits d’entretien (surtout la javel et le vinaigre !)
Eviter les produits en spray (volatile) ;
Rincer les produits utilisés, et n’oubliez pas de frotter !

Rappelez-vous que le propre n’a pas d’odeur !

TEXTILE

Laver tous les textiles avant de mettre en contact avec le bébé (vêtements, doudou, literie…) ;
Evitez les adoucissants très chargés en composés organiques volatils et substances nocives ;
Privilégiez les lessives hypoallergéniques….

Privilégier une alimentation variée de produits frais, non transformés (plats cuisinés tous prêts)
Laver, frotter et éplucher les légumes et fruits
Privilégier les ustensiles en inox, fonte non émaillé et le verre
Ne pas réchauffer des aliments dans des plats en plastique
Utiliser des biberons en verre
Privilégiez l’eau du robinet pour la préparation des biberons, sauf en cas de canalisations en plomb et après vérification de la qualité de l’eau. Pour savoir si l’eau de votre domicile est utilisable dans les biberons, renseignez-vous :
• soit auprès de votre mairie,
• soit auprès de votre Direction départementale de la protection des populations.

Pensez à laisser couler l’eau quelques secondes à minutes (en cas d’absence prolongée).

Si vous souhaitez utiliser de l’eau en bouteille, regardez bien sur l’étiquette si elle convient aux nourrissons et consommez la bouteille dans la journée.

http://www.projetfees.fr/wp-content/uploads/2020/05/FEES_Fiche-périnat-alimentation.pdf

POUR VOUS :

Limitez l’utilisation de produits cosmétiques pendant la grossesse et vérifier leur composition (limiter les composés chimiques, additifs, tels que les parabènes ….et tous les composés benzéniques)
Eviter les colorations capillaires et laques, vernis à ongles, parfum…

POUR VOTRE BEBE :

Limiter les produits cosmétiques pour bébé (parfum, crème, eaux nettoyantes…)
Changer régulièrement votre enfant
Privilégier l’eau et le savon surgras (au détriment des lingettes) pour le change du bébé

http://www.projetfees.fr/wp-content/uploads/2020/05/FEES_Fiche-périnat-cosmétiques.pdf